L'Éducation somatique

L'éducation somatique peut être enseignée dans les milieux de travail, dans les écoles d'art (danse, théâtre, musique), dans le milieu scolaire, dans le domaine de la santé, dans les centres sportifs, dans les centres d'hébergement...

L'Éducation somatique regroupe plusieurs méthodes (dont la Gymnastique Holistique et les Mentastics®) qui ont toutes en commun la prise de conscience corporelle pour une meilleure connaissance de soi et une compréhension accrue de l'utilisation de son corps. D'ailleurs, les récentes études en neuroscience ont confirmé que l'apprentissage sensori-moteur agit sur la plasticité du cerveau.

L'Éducation somatique aborde la personne dans sa globalité et s'appuie sur le principe suivant: les multiples dimensions de l'être humain -corporelle, mentale et émotive- sont interdépendantes. Donc elle propose des expériences qui sollicitent à la fois l'aspect sensoriel, moteur, cognitif et affectif de la personne tout en la mettant en relation avec son environnement.

Le fondement de l'Éducation somatique est donc l'apprentissage sensori-moteur: apprendre grâce à un corps qui entre en mouvement et qui prend conscience de ce qui se passe en lui et autour de lui.

Quel bonheur de constater qu'à tout âge, peu importe sa condition et son expérience, on peut continuer son apprentissage et ainsi enrichir son répertoire de mouvements et conserver son autonomie.

"J'aimerais que nous ayons une quatrième révolution, dans laquelle nous essaierions de comprendre
la plusprécieuse ressource que nous possédions: nous-mêmes."

Michel Dertouzos, directeur du Laboratoire d'informatique du MIT, cité dans une entrevue accordée à la Presse en octobre 2000.

Les séances sont offertes en groupe ou individuellement et peuvent prendre diverses formes:

  • atelier ponctuel et thématique d'une durée variée (de 120 minutes à une journée);
  • session de plusieurs rencontres hebdomadaires et d'une durée de 90 ou 120 minutes;
  • atelier de formation continue (avec attestation) pour différents types de travailleur et travailleuses.
Peu importe le type d'ateliers, ceux-ci se déroulent dans une ambiance calme et chaleureuse. Il n'y a pas de place pour la compétition,
la comparaison et le jugement. Les mouvements, toujours adaptés à la personne, sont guidés surtout par la parole mais parfois
par le toucher et la démonstration.